Sirigu

Certes il est beau garçon, franc, intelligent, polyglotte ; certes il s’agit globalement d’un bon gardien, sur sa ligne, apprécié dans le vestiaire et vecteur d’image positive pour son club. Mais est-il suffisamment décisif pour permettre au PSG de définitivement quitter l’anti-chambre de l’excellence européenne ? Pire, a-t-il véritablement progressé depuis son arrivée dans la Capitale alors qu’il s’apprête à y boucler sa quatrième saison ? Les matchs, les semaines s’égrènent, et il semble bien que ces questions méritent d’être posées. Face à Chelsea, en dépit de la qualification historique, on a pris en plein visage la différence fondamentale résidant entre la prépondérance d’un Thibault Courtois magistral, et les défaillances de Salvatore Sirigu… Attentiste sur le but londonien à l’aller, exécrable au pied et dans les airs au retour, le Transalpin paraît parfois presque indigne de la cinquième puissance économique du football mondial. Si le procès peut paraître sévère, le poste de gardien est une affaire trop importante pour être galvaudée.

 

Mais alors qui ?

 

Si l’on part du postulat qu’il faut le suppléer, quels gardiens aujourd’hui apparaissent à la fois possiblement supérieurs à lui et abordables financièrement, sachant qu’avec le fair-play financier, très peu d’achats astronomiques ne seront autorisés l’été prochain (à moins de vendre beaucoup) ?

 

On peut d’ores et déjà écarter De Gea, Neuer et Courtois, les trois meilleurs portiers actuels, dont les contrats seront toujours parfaitement sécurisés. Concernant le cas De Gea, il devrait d’ailleurs devenir très prochainement le gardien le mieux payé au monde (revalorisation en cours de négociation), ce qui n’exclurait pas toutefois une offensive colossale du Real Madrid pour l’attirer en son sein. Pour ces trois-là en tout cas Paris n’entrera pas dans la course.

 

Buffon (37 ans/Juventus) ? Non.

 

  • - Il est encore largement au niveau mais ne peut constituer une solution d’avenir viable stratégiquement.
  • - Il coule des jours heureux dans le Piémont attendant patiemment l’Euro 2016 pour tirer sa révérence.
  • -Il ne chipera jamais la place de son protégé en Nazionale qu’il adoube d’ailleurs régulièrement.

 

Joe Hart. (27 ans/Manchester City) ? Non.

 

  • - City vient de le prolonger et de le revaloriser très généreusement (7,7 millions/an).
  • - Il est cher en prix d’achat (environ 25 millions d’euros).
  • - Très mauvais rapport qualité/prix dans la mesure où, en dépit d’un talent certain, il reste irrégulier.

 

Iker Casillas (33 ans/Real Madrid) ? Surtout pas.

 

  • - Sportivement il a déjà entamé sa date de péremption.
  • - On le sent plus tourné vers les States, les Émirats, la Chine ou la retraite.

 

Peter Cech (33 ans/Chelsea) ? Un grand oui. Mais…

 

  • - L’ancien Rennais demeure une référence absolue et l’a clairement prouvé à chaque fois qu’il a joué cette année.
  • - Il parle un français à faire pâlir Felipe Saad.
  • - Il sera compliqué à persuader dans la mesure où sa condition confortable de «golden sub’ » (7 millions/an) couplée à sa petite routine londonienne semblent parfaitement le satisfaire.
  • - Chelsea n’entend absolument pas non plus s’en séparer.

 

Samir Handanovic (30 ans/Inter Milan) ? Plutôt deux fois qu’une.

 

  • - Unanimement reconnu comme le meilleur gardien de Serie A (désolé Gigi) depuis au moins deux saisons.
  • - Le Slovène n’émarge qu’à 1,8 millions/an et pourrait s’avérer facile à convaincre d’autant que l’Inter n’est pas prête de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions.
  • - Il ne lui reste qu’un an de contrat et ne semble pas disposé pour l’heure à prolonger.

 

Hugo Lloris (28 ans/Tottenham) ? Une bonne idée.

 

  • - Irréprochable à Tottenham où sa défense « passoire » l’a maintes fois obligé à être stakhanoviste de l’arrêt.
  • - Il reste cher (25 millions) et plutôt gourmand en salaire (5 millions). Normal.
  • - Le numéro 1 français dans la cage du meilleur club français une année d’Euro en France, cela reste un joli symbole.
  • - Promu capitaine des Spurs en l’absence de Younes Kaboul, le club fait tout pour le rendre important et lui donner envie de s’investir à long terme.

 

Vincent Enyama (32 ans/Lille) ? C’est cadeau.

 

  • - Salaire actuel : 1,5 millions/an.
  • - Prix d’achat : 6-7 millions (autant dire une bouchée de pain).
  • - Il a vraiment quelque chose de spécial mais n’apparaît sans doute pas suffisamment ronflant aux yeux des dirigeants parisiens. C’est fort dommage.

 

Stéphane Ruffier (28 ans/Saint-Etienne) ? Une possibilité sérieuse.

 

  • - Salaire actuel : 1,5 millions/an.
  • - Prix d’achat : entre 9 et 12 millions d’euros.
  • - En progression constante depuis cinq saisons, il est désormais grand temps qu’il s’étrenne au véritable haut niveau.
  • - En termes de qualités pures, il n’a définitivement rien à envier à Sirigu.

 

Igor Akinfeev (29 ans/CSKA Moscou) ? Définitivement oui.

 

  • - Un gardien d’expérience et de très très grand talent.
  • - Un peu isolé en Russie depuis plus de 10 ans ce qui explique le fait qu’on le connaît mal en France.
  • - Toujours compliqué de faire venir un bon international russe même si l’argent des Quataris reste un argument massue.
  • - Il coûte environ 20 millions d’euros et émarge à 2,5 millions annuels. Pas totalement donné.

 

Alphonse Areola (22 ans, Bastia) ? Trop tôt.

 

  • - Il appartient toujours au PSG.
  • - Son potentiel est réel.
  • - Sa saison bastiaise est pour l’instant plus que correcte.
  • - Lui donner les clés maintenant serait tout bonnement suicidaire.

 

Le choix de Dribblr :

 

1) Handanovic

2) Cech

3) Akinfeev

4) Lloris

5) Enyama

6) Ruffier

Actualité

Laisser un commentaire

Close
Supportez dribblr !
Suivez-nous sur les réseaux :